Magnifique saint Paul

 

Saint Paul est une figure emblématique de la chrétienté. Je ne vais pas ici vous retracer sa vie, mais je voudrais partager quelques éléments avec vous. Saint Paul, si décrié de nos jours pour un prétendu archaïsme et conservatisme, mérite pourtant qu'on le lise, qu'on le relise et qu'on le lise encore.

Apôtre du Christ

Saint Paul n'a pas connu le Christ de son vivant ; plus exactement, il ne l'a pas croisé. Il est juif pratiquant, et reçoit une éducation religieuse de premier ordre. Il se destine à être un grand rabbin, peut-être plus.

Cette histoire de Jésus qui se proclame fils de Dieu ne tient pas debout. Les premiers chrétiens juifs sont des renégats, il les poursuit, les chasse et participe à leurs martyrs. Il les persécute, il persécute le Christ.

Et puis, un jour, sur la route de Damas, Jésus lui apparait. Paul se convertit alors1. Il deviendra dès lors un disciple zélé de Jésus, il sera apôtre du Christ.2

Aimez vos femmes !

On entend trop souvent dire que saint Paul est rétrograde, que son discours n'est plus adapté à notre époque, qu'il faut le modérer. Un peu comme ces cousins encombrants que l'on cache dans les familles pour étouffer quelque honte. Que saint Paul soit un homme de son temps, c'est un fait, du reste pas assez pris en compte lorsqu'on le cite. Un exemple, probablement révélateur de la cause de cet ostracisme. On cite souvent le : "Femmes, soyez soumises à vos maris". Certes, notre époque ne peut entendre ces propos et je gage, qu'aujourd'hui, saint Paul userait d'une autre formulation. Mais dans le contexte de l'époque du premier siècle de notre ère, cela n'a rien de choquant. La société vit comme cela, saint Paul le rappelle. Et au passage le transcende.3

Ce que l'on oublie généralement de dire, c'est l'injonction suivante, celle qui s'adresse aux maris. "Maris, aimez vos femmes !" Et ça, pour le coup, c'est une nouveauté incroyable pour l'époque (et pour la notre aussi, non ?). Ainsi, le conservateur saint Paul demande en réalité bien plus aux hommes qu'aux femmes.

La charité

Saint Paul a compris plus vite que d'autres l'exigence de la charité. Sa nécessité absolue. Vous connaissez sans doute le magnifique passage de la première lettre aux Corinthiens.4 dans lequel saint Paul explique que sans charité, il n'est rien, que tout est vain.

"Quand j'aurais le don de prophétie et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science, quand j'aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien."

Le combat spirituel

Saint Paul sait ce qu'est le combat spirituel. Ses incessants voyages, son apostolat auprès des premières communautés chrétiennes, où il a vu tant de personnes faillir, lui ont forgé une vision authentique de l'homme, de sa capacité à préférer le mal au bien. Mais jamais saint Paul ne se met au-dessus des autres. Au contraire, il n'oublie jamais d'où il vient, ce qu'il a fait avant de rencontrer le Christ.

Dans sa lettre aux Romains, que l'Eglise nous proposait à la lecture vendredi 21, il disait :

"Je sais que le bien n'habite pas en moi, je veux dire dans l'être de chair que je suis. En effet, ce qui est à ma portée, c'est d'avoir envie de faire le bien, mais non pas de l'accomplir. Je ne réalise pas le bien que je voudrais, mais je fais le mal que je ne voudrais pas. Si je fais ce que je ne voudrais pas, alors ce n'est plus moi qui accomplis tout cela, c'est le péché, lui qui habite en moi. Moi qui voudrais faire le bien, je constate donc en moi cette loi : ce qui est à ma portée, c'est le mal. Au plus profond de moi-même, je prends plaisir à la loi de Dieu. Mais, dans tout mon corps, je découvre une autre loi, qui combat contre la loi que suit ma raison et me rend prisonnier de la loi du péché qui est dans mon corps. Quel homme malheureux je suis ! Qui me délivrera de ce corps qui appartient à la mort ? Et pourtant, il faut rendre grâce à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur. Ainsi, moi, je suis à la fois, par ma raison, serviteur de la loi de Dieu, et, par ma nature charnelle, serviteur de la loi du péché."5

 


Image du site http://peinture.video-du-net.fr/andrei-roublev.php

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...____________________________
  1. Ac, 9 []
  2. même saint Paul n'a pas été choisi par le Christ pendant son séjour terrestre, il se considérait comme leur égal – et donc apôtre – parce que choisi, lui aussi, par le Christ []
  3. Eph., 5 []
  4. Co., 13 []
  5. Ro, 7, 18-25 []

Auteur: jibitou

Tout est dans la section « Qui suis-je ? »

Partagez ce billet sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>