Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Publié par le 13 jan, 2011 @ 22:52 | 4 commentaires

Lumière du monde

Je viens d'achever la lecture du livre Lumière du monde. Comme vous le savez, il s'agit d'un livre d'entretiens entre Benoît XVI et Peter Seewald, journaliste allemand. Ce livre a eu du retentissement parce que le Pape évoque la question du préservatif en des termes assez nouveau. Je m'en étais fait l'écho dans ce billet. Je n'y reviendrais donc pas.

Car l'intérêt du livre est ailleurs. C'est la première fois qu'un Pape accepte de répondre au jeu des questions et des réponses et qu'il se livre ainsi à évoquer ce qui est sa vie, sa charge, son apostolat. Il faut préciser, bien sûr, que Benoît XVI ne parle pas en tant que pape, mais en tant que Joseph Ratzinger. Ce qui permet à certains de décréter qu'il peut dire ce qu'il veut, cela n'engage que lui et non pas l'Église. Certes. Mais j'ai tendance à donner du prix à la parole de celui qui est le successeur de saint Pierre, quelque soit le contexte dans lequel il la donne.

Ce jeu des questions et des réponses est d'autant plus intéressant que Peter Seewald pose des questions pertinentes, étayées, en essayant à chaque fois d'informer sur le contexte. Cet homme-là connaît l'Église, la religion catholique remarquablement bien. On pourrait peut-être lui reprocher de se laisser un peu aller : certaines de ses questions sont tellement longues, contenant finalement en elles la réponse, que le Pape est en réduit à répondre très brièvement. Mais la qualité des questions donne à ce livre une teneur fort intéressante.

L'un des buts d'un entretien – si ce n'est le seul – est de mieux connaître celui qui se livre. Et le Pape se livre. Il explique sa surprise d'avoir été choisi par les cardinaux, l'ampleur de sa charge, ses erreurs, son affliction face aux crises pédophiles qui traversent l'Église, sa compassion pour les victimes. Il apparaît comme quelqu'un de profondément humain, soucieux de l'autre, loin finalement de l'image d'intellectuel et de théologien refermé sur lui-même.

Aucun sujet n'est éludé : la crise des vocations et la faiblesse du religieux dans le monde occidental, les Traditionalistes et l'affaire Williamson, la place des femmes, etc. Et ça aussi, c'est revigorant : pas de langue de bois, pas de tabou.

Que vous soyez catholique, pratiquant ou non, ou que vous ne le soyez pas, n'hésitez pas à lire ce livre : d'une lecture aisée, il vous fera accéder au coeur de la pensée d'un homme qui a en charge l'Église catholique. Et vous verrez qu'il est très loin de l'image que certains médias donnent de lui.

468 ad

4 Commentaires

  1. Oui mais la lecture d'oeuvres comme celles-ci nous grandissent et élargissent notre conception de la théologie. Je dirai que c' est du bon "pain", une belle nourriture pour l'âme.
    Tu m'as donné l'envie de créer mon blog, alors je t'invite à y faire un tour ( j'ai mis un lien vers ton site ). Voici l'adresse : http://ora.pro.nobis.over-blog.com ( je l'ai créé il y a seulement deux jours ). Le pseudo c'est "ora ".
    Je te souhaite une belle soirée, en union de prière
     

    • Ah ben ça alors, susciter une vocation de blog ! C’est chouette. Félicitations en tout cas. Je viens d’aller y faire un tour, j’y reviendrais. Amitiés dans le Christ.

  2. Oui, je l'ai lu également et j'encourage tous les chrétiens et laïques à le lire car effectivement et comme tu le mentionnes très bien, il est loin de l'image que veulent lui coller les médias. On comprend également que cet homme est d'une très grande sagesse et que le réduire au champ des perpétuelles questions sur la  contraception et l' homosexualité comme à  un énième représentant d'une quelconque association à vocation sociale ou politique, c'est vraiment lui manquer de respect, ce qu'il supporte avec dignité je trouve. J'encourage aussi fortement la lecture de son Opus en deux tomes " Jesus de Nazareth ". Là encore, je pense que beaucoup vont rester scotchés sur leur siège ! 
     

    • Je me note alors de lire son « Jésus de Nazareth ». Il y a tant de choses à lire…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>